Commentaire du CAFFES – Les mariages « arrangés » au sein de l’organisation Mooniste

mars 5, 2015 JOURNAL

Depuis des décennies, dans une sorte d’indifférence généralisée, et parfois même amusée, l’organisation Moon anime régulièrement des cérémonies de mariage collectif au cours desquelles des milliers de couples, semblablement habillés et ne se connaissant généralement pas auparavant, s’unissent publiquement.

Spectaculaires pour certains, folkloriques pour d’autres, ces cérémonies ne peuvent que révulser celles et ceux qui s’intéressent quelque peu à l’envers du décorum et aux hommes et aux femmes mariés de la sorte.

Au cours de mariages « arrangés » par les dirigeants de cette organisation (Sun Myng Mun dit « Moon » hier, ou, depuis son décès en 2012, ses héritiers aujourd’hui). Qui s’arrogent au sein du mouvement, les titres de « vrais parents » régissant la vie la plus intime des membres. Jusqu’à choisir leurs conjoints. Sans discussion possible au risque, en contrevenant aux ordres venus d’en haut, d’être voués à la « damnation ».

Trouvez-vous cela normal ?

Pensez-vous que le consentement de ces époux est libre et éclairé ?

Pourquoi ces couples acceptent cette situation si ce n’est parce qu’il existe, derrière ceci, une emprise sectaire sur ces personnes, comme il en existe sur tant d’autres jeunes quelque soit le domaine d’approche.

C’est donc à un bien triste spectacle auquel à chaque fois on assiste. Comme celui que vient de nous offrir la Corée du Sud ce 03 mars dernier, le troisième mariage collectif depuis le décès du fondateur. Car même si le nombre de couples ainsi mariés baisse d’année en année, le système mis en place perdure. Et il affecte maintenant, après les enfants, la génération des petits enfants des premières familles victimes du mouvement en cause. De victimes accueillies pour la première fois en 1975, il y a tout juste 40 ans.

03-05-2015-voix-du-nord-mariage-moon(b)

Des milliers de membres de l’église de l’Unification se sont unis mardi en Corée du Sud lors d’une cérémonie de mariage collectifs, la troisième depuis la mort de Sun Myung Moon, fondateur de ce mouvement considéré comme une secte par ses détracteurs (photo AFP – parution LA VOIX DU NORD – 03/05/2015)

Autre lien vers le même thème:

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/video/2015/03/03/video-au-sein-d-un-immense-mariage-collectif-de-la-secte-moon_4586500_3216.html