La Voix du Nord – 18/10/2019 – La lutte contre les sectes est-elle encore une priorité du gouvernement ?

La mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) sera rattachée début janvier au ministère de l’Intérieur. Une véritable erreur selon le Caffes, une association nordiste qui lutte contre l’emprise sectaire. Une pétition a été lancée.

« Cela n’a aucun sens ! Avec cette décision, on montre que la lutte contre les sectes n’est plus la priorité », tempête Charline Delporte, présidente du Centre national d’accompagnement familial face à l’emprise sectaire (Caffes) basé à Lille. 

Pour cette bénévole, le rattachement de la Miviludes au ministère de l’Intérieur qui vient d’être annoncé et est prévu pour début janvier, ne fera qu’affaiblir la lutte contre les sectes. « Avec la Miviludes, on avait des délégués de tous les ministères : éducation, protection de la jeunesse, finances…

Pour lire la suite de l’article, cliquez sur le lien suivant :

https://www.lavoixdunord.fr/653831/article/2019-10-18/la-lutte-contre-les-sectes-est-elle-encore-une-priorite-du-gouvernement