CAFFES–25/03/2020–Actions pour Sauver la MIVILUDES

Georges FENECH, ancien Président de la Miviludes, intervenant lors de la conférence de presse à l’Assemblée Nationale « Pour le maintien de la Miviludes » 10/10/19, sous la présidence du Député du Rhône Patrice VERCHERE
  • De cette conférence est ressorti un consensus politique, comme c’est le cas depuis de nombreuses années, autour de la dangerosité du phénomène sectaire et de la nécessité de protéger les citoyens, le rôle interministériel de la Miviludes étant le garant de cette protection.
    La déclaration faite par l’ancien député de Seine St Denis, Mr Jean Pierre Brard, a fait l’unanimité : constituer une délégation plurielle de parlementaires afin de solliciter une audience auprès de Mr le Premier ministre, Edouard Philippe, qui, dans un courrier au Président de la Cour des Comptes en août 2017, était d’une grande clarté , rappelant que « les préjudices pour la société […] justifient le maintien d’une politique interministérielle, garantie par le rattachement de la Mission aux services du Premier Ministre ».
    Le rattachement envisagé au sein d’une cellule « radicalisation », et sa proximité avec le bureau des cultes du ministère de l’intérieur, nous ramènerait une nouvelle fois sur le terrain des croyances et des duels sémantiques, sans fin, entre secte et religion, une aubaine pour les mouvements sectaires.
    En tant qu’association accompagnant ces familles victimes au quotidien, le CAFFES souhaite que cette rencontre puisse avoir lieu le plus rapidement possible.
    Nous remercions vivement Mr le Premier ministre de bien vouloir prendre en compte cette demande, que réclament à cor et à cris les familles et sortants d’emprise sectaire.
    Avec respect et confiance.
  • Afin de compléter votre information, vous pouvez visionner l’appel lancé par le CAFFES au Premier ministre le 25 octobre dernier.
    La préoccupation du sort de la Miviludes dépasse même nos frontières, la pétition « Sauvons la Miviludes pour continuer à protéger nos concitoyens des dérives sectaires » mobilisant, au 26/10/19, des signataires de 38 pays !
    Poursuivons la mobilisation!
  • Retrouvez notre communiqué du 1er octobre appelant à la mobilisation ainsi que notre édito du 03 octobre expliquant « Pourquoi le rattachement au Ministère de l’Intérieur nous inquiètent-il?
  • Retrouvez les communiqués d’autres associations accompagnant les victimes d’emprises sectaires et ceux d’autres structures :
  • De nombreux députés et sénateurs partagent cette inquiétude depuis novembre 2018 au travers notamment de questions écrites ou orales au gouvernement, qui se sont multipliées à partir de septembre 2019 : http://caffes.fr/question-ecrite-mai-2019/
  • Retrouvez également les articles de presse parus autour de la disparition programmée de la Miviludes :
    https://www.lavoixdunord.fr/653831/article/2019-10-18/la-lutte-contre-les-sectes-est-elle-encore-une-priorite-du-gouvernement

https://www.humanite.fr/libertes-impunite-garantie-pour-les-sectes-678538

https://c.dna.fr/politique/2019/10/10/un-coup-porte-a-la-lutte-contre-les-sectes

https://www.la-croix.com/Religion/Vives-reactions-lannonce-dissolution-Miviludes-2019-10-10-1201053309

https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/10/01/la-mission-antisectes-absorbee-dans-l-organisme-de-lutte-contre-la-radicalisation_6013822_3224.html

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/la-miviludes-va-etre-rattachee-au-ministere-de-l-interieur-20191001

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/inquietudes-autour-de-la-lutte-contre-les-sectes-20191001

https://www.liberation.fr/checknews/2019/10/01/sectes-la-miviludes-va-t-elle-disparaitre_1754651

https://www.lepoint.fr/societe/le-gouvernement-abandonne-t-il-la-lutte-contre-les-sectes-01-10-2019-2338675_23.php

https://www.lagazettedescommunes.com/641902/sectes-la-miviludes-bientot-rattachee-au-ministere-de-linterieur/

Novembre 2019 : Après avoir étudié le Projet de loi de finances 2020, le Sénat a émis le 23/11/19 un avis défavorable à l’adoption des crédits de la mission « Administration générale et territoriale de l’État » inscrits à ce projet, notamment en ce qui concerne le paragraphe « À LA RECHERCHE DES RAISONS DU RATTACHEMENT DE LA MIVILUDES AU MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR »

La mission « Direction de l’action du Gouvernement, publications officielles et information administrative » a également fait l’objet de travaux du Sénat, qui a publié ce même 23/11/19 un rapport mentionnant des choix contestables, notamment celui envisagé pour la Miviludes.

Notre association CAFFES a également accompli sa mission, comme annoncée dans son communiqué de presse, en déposant le 22 novembre dernier au chef de cabinet du Préfet de la Région Hauts de France une lettre de demande d’audience au Président de la République.

Retrouvez également le coup de colère de Mr Georges Fenech, ancien président de la Miviludes, dans l’émission de CNEWS du 26/11/19, à partir d’1h40 en cliquant ici

Un grand merci Mr Fenech de ce soutien continu à la Miviludes et à la nécessité de la conserver! Nous sommes à vos côtés.