LE POINT-04/04/2021-DERIVES SECTAIRES: « SI JE PARLE, JE ME FAIS COUPER LA TETE! »

avril 13, 2021 ACTUALITES, JOURNAL, Presse écrite

Entrisme, lobbying : selon d’anciens membres de la Miviludes, les politiques ont légitimé certaines pratiques alternatives, ouvrant la voie aux dérives.

« Parfois, quand le dossier est assez avancé, je peux communiquer, mais là… » Le procureur de Perpignan, Jean-David Cavaillé, préfère rester vague sur le cas de Thierry Casasnovas. Tout juste confirme-t-il que le youtubeur fait l’objet d’une enquête. Sans aucune formation médicale, il promeut – en ligne – « l’auto-régénération du corps » ou considère que le cancer n’est pas une maladie. Avec son demi-million d’abonnés et ses milliers de vidéos, il bénéficie d’une large audience pour diffuser ses idées sur la santé.

Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le lien suivant : https://www.lepoint.fr/societe/derives-sectaires-les-politiques-ont-baisse-la-garde-04-04-2021-2420670_23.php