Association Française pour l’Information Scientifique-17/03/2022-Agence des médecines complémentaires et alternatives : cheval de Troie de pratiques infondées

Une proposition de résolution a été déposée sur le bureau de l’Assemblée nationale le 18 mars 2021 par huit députés « invitant le Gouvernement à créer une agence gouvernementale d’évaluation des approches complémentaires adaptées et de contrôle des dérives thérapeutiques et des pratiques alternatives ». La proposition de résolution met en avant la popularité de certaines pratiques à visées thérapeutiques mais souligne les risques de dérives. Selon leurs auteurs, la mission de la nouvelle agence consisterait à encadrer ces pratiques, à « consolider les connaissances » sur ces approches et à évaluer « leurs effets et leur niveau d’efficacité ». L’objectif principal serait de permettre leur « intégration sécurisée » dans le système de soins afin de « pouvoir répondre à la demande massive des Français ».

Retrouvez la suite de cet article en cliquant sur le lien suivant : https://www.afis.org/Agence-des-medecines-complementaires-et-alternatives-cheval-de-Troie-de