Veritésteiner.wordpress.com – 11/03/2017 – Pourquoi la Fédération des écoles Steiner- Waldorf a vue rejetée sa demande de reconnaissance en utilité publique

Rudolf Steiner a été clair avec ses disciples : « Vous devez toujours cherchez à obtenir de l’argent de la collectivité ! », comme cela est écrit dans les Conseils aux professeurs de la première école Steiner-Waldorf de Stuttgart. Pour cela, poursuivait-il, vous devez être capable de « parler aux gens et intérieurement les duper ».

C’est sans doute dans la droite ligne de cette injonction du fondateur de l’Anthroposophie que la Fédération des écoles Steiner-Waldorf avait récemment formulée une reconnaissance en utilité publique auprès des instances de la République Française. Il faut dire que cette institution rassemble les meilleurs stratèges capables de telles entreprises audacieuses, pour ne pas dire sans vergogne, ceux qui maîtrisent le vocabulaire officiel de l’administration et de l’Education Nationale, ceux qui savent s’offrir les services des meilleurs avocats grâce à l’argent récolté, ceux qui savent montrer patte blanche et déverser les quantités de miel nécessaires sur les paroles qu’ils adressent aux responsables qu’ils abordent. Pour avoir bien connu et fréquenté de près ces personnes aujourd’hui à la tête de la Fédération des écoles Steiner-Waldorf lorsque j’étais moi-même anthroposophe et pédagogue Steiner-Waldorf, je peux dire qu’il s’agit de la crème des experts en manipulation verbale que comporte ce petit monde fermé sur lui-même. C’est pourquoi l’on peut supposer que la requête qu’ils avaient formulée avait initialement de bonnes chances d’aboutir.

Pour lire la suite de cet article, voici le lien: https://veritesteiner.wordpress.com/2017/03/11/pourquoi-la-federation-des-ecoles-steiner-waldorf-sest-vue-rejetee-sa-demande-de-reconnaissance-en-utilite-publique/