Ouest France – 29/10/2019 – « La lutte contre les sectes va-t-elle être réduite avec le rattachement de la Miviludes au ministère de l’Intérieur ? »

La Mission chargée de veiller sur les dérives sectaires ne dépendra que du ministère de l’Intérieur à partir de début 2020. Plusieurs associations et personnalités s’en inquiètent.

Nombre d’associations et de familles de victimes sont vent debout. Le gouvernement a décidé de rattacher la Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) au ministère de l’Intérieur, alors que jusqu’à présent, celle-ci dépendait du Premier ministre.

« Autant dire que la politique de lutte contre les sectes est abandonnée », lâche Me Daniel Picotin qui défendit les reclus de Monflanquin, cette famille tombée sous la coupe d’un gourou durant dix ans, dans le Sud-Ouest.La Miviludes a été créée en 2002…

Pour lire la suite de l’article, cliquez sur le lien suivant :

https://www.ouest-france.fr/societe/la-lutte-contre-les-sectes-va-t-elle-etre-reduite-avec-le-rattachement-de-la-miviludes-au-ministere-6585851