Opération judicaire à Tabitha’s Place

juin 19, 2015 JOURNAL

Commentaire du CAFFES :

A l’heure où tous les médias s’empressent de relayer l’information sur cette opération de grande ampleur, le CAFFES souhaitait adresser ses pensées aux familles de celles et ceux qui ont un jour été amenés à se replier sur eux-mêmes, allant jusqu’à vivre en totale autarcie sur notre territoire pourtant défenseur de la liberté.

Aujourd’hui encore les pratiques de la communauté de Tabitha’s Place – aussi connue sous le nom des « Douze Tribus » ou « Ordre Apostolique » – suscitent l’inquiétude de notre système judiciaire, bien décidé à rappeler que sous couverts de liberté de conscience, nul ne peut s’affranchir de respecter les lois!

Aussi il ne saurait être accepté que des infractions en tous genres (mauvais traitements, refus de vaccination, travail dissimulé, défaut de déclaration de naissance) puissent être commises en toute impunité !

Ce qu’avaient déjà rappelés dès 2006 nos parlementaires, saisis par les conditions de vie des enfants évoluant dans cette communauté! ( voir p.13 à 15; p.162 à 164 du Rapport fait au nom de la Commission d’enquête relative à l’influence des mouvements à caractère sectaire et aux conséquences de leurs pratiques sur la santé physique et mentale des mineurs, Assemblée nationale, 2006.

Des parlementaires interpellés par les alertes que n’a eu de cesse de clamer haut et fort Gérard Toussaint, ancien président de l’ADFI Pau, aujourd’hui décédé et son équipe, qui n’auront donc pas été vaines!

Aujourd’hui, même si l’on peut se réjouir de la mise en œuvre de ce travail d’investigation et d’interpellation, nous pensons aussi aux victimes qui se trouvent encore et toujours sous l’emprise de cette doctrine et à qui il faudra beaucoup de courage, de temps et de soutien pour pouvoir s’ouvrir sur un monde qui leur a été présenté comme dangereux et dont ils ne connaissent pas le fonctionnement comme le rappelle le témoignage poignant de ce jeune homme arrivé dans la communauté en 1995 à l’âge de 2 ans et qui s’en est échappé en 2006 ( pour visionner son témoignage cliquer ici, témoignage extrait de La République des Pyrénées – 17/06/15 – Sus : un ancien enfant de Tabitha’s Place raconte son calvaire ) et même celui de ces courageux parents qui, sous emprise, avouent dans la douleur avoir infligés des mauvais traitements à leurs enfants.

Historique des actions en justice :

Extrait de l’article du Sud Ouest – 16/ 06 /15 -Béarn : interpellations à la secte Tabitha’s Place

(..) En mars 2002, 19 membres de Tabitha’s Place avaient été condamnés par la Cour d’appel de Pau pour « soustraction aux obligations légales des parents », notamment refus de scolarisation et de vaccination de leurs enfants.

En 1997, un enfant de 19 mois y était décédé faute d’alimentation et de soins. Ses parents, adeptes de cette communauté d’origine américaine qui revendique l’application stricte des préceptes de la Bible, avaient été condamnés à douze ans de réclusion criminelle.

Autres articles de presse en lien avec cette opération :

BFMTV – 17 / 06 / 15 – Punitions corporelles et Apocalypse: le quotidien de la secte « Tabitha’s Place »

Le Monde – 17 / 06 / 15 – Opération de gendarmerie contre la secte Tabitha’s place

Sud Ouest – 16 / 06 / 15 – Béarn : interpellation à la secte Tabitha’s Place

Témoignage d’un ancien membre de la communauté: