Non fiction.fr – 23/03/2016 – « La radicalisation : logique et mode d’emploi »

mars 30, 2016 JOURNAL, Presse écrite

Dans ce texte, remis à jour après les attentats de janvier 2015, le sociologue essaie de répondre à trois questions, relatives à ce qu’il appelle la « pensée extrême », qui sont des défis majeurs pour notre temps, parce qu’elles interrogent nos propres croyances et nos comportements. Parce qu’elles se doivent d’être méthodiques et le plus impartiales possibles, les investigations du sociologue doivent renoncer aux explications toutes faites, qui dans le meilleur des cas ne sont que superficielles, pour entrer dans l’épistémologie des croyances, dans la logique de ce système de pensée qui semble si irrationnel aux autres individus – qui se considèrent comme « normaux » – et suscitent leur indignation. On s’interroge également sur les parcours de vie qui ont pu mener des gens ordinaires à faire ces actes et sur les raisons pour lesquelles ils croient aussi fermement en ce à quoi ils croient. Outre les terroristes, cette « pensée extrême » touche les adhérents à certaines sectes ou certains artistes contemporains.

Pour lire la suite de l’article, voici le lien :

http://www.nonfiction.fr/article-8207-la_radicalisation_logique_et_mode_demploi.htm