Ministère Education nationale–20/05/20–Appel à la vigilance face aux dérives sectaires en période de Covid-19

La liberté de croyance, de conscience, de pensée, est fondamentale et doit être respectée par et pour tout un chacun. Seules les comportements et pratiques contraires aux lois de la République et portant atteinte à l’intégrité de la personne, doivent chacun nous interpeller.

Aussi, depuis les débuts de la crise sanitaire, la Miviludes et des associations d’accompagnement de victimes d’emprise sectaire, comme le CAFFES, n’ont eu de cesse d’appeler le public à la vigilance face à la multitude des discours véhiculés, parfois sur la base de théories du complot, pouvant être une porte ouverte vers des dérives sectaires. Des mouvements ou pseudo-praticien proposant des techniques de bien-être pour réduire le stress ou encore booster son système immunitaire, vantant de soit-disant « remèdes », toute une panoplie d’offres dont certaines peuvent être porteuses de dérives sectaires et dangereuses pour la santé de tout un chacun.

Nous sommes donc ravis de voir que le Ministère de l’Education nationale prenne la mesure de la dangerosité de certaines pratiques pour nos jeunes, afin de leur permettre de s’en prémunir avec la mise en place d’un appel à la vigilance.

A lire également pour votre information sur le sujet, l’article du Nouvel Obs et du blog Boulevard Voltaire, tout en rappelant que cette vigilance a le mérite d’exister sur un sujet encore aujourd’hui trop souvent méconnu, celui de l’emprise sectaire.

Une vigilance pour que nous ayons tous un comportement bienveillant et responsable face à un phénomène détruisant des familles complètes.