Midi Libre – 29/04/20 – Sarah Suco : « Ce qui est certain, c’est que moi je le vis mal »

La jeune cinéaste continue de défendre son film « Les Éblouis » en VOD.

Faire ce film sur une famille aux prises avec les dérives sectaires d’une communauté, était-ce la conclusion du cheminement vis-à-vis de votre propre histoire, dont il est inspiré ?

Quand on crée, on ne réfléchit pas en ces termes-là ; en tout cas pas moi. J’ai mon histoire personnelle, je suis une thérapie, qui est mon travail intime, mais en tant qu’artiste, c’est autre chose… Ce qui est certain, c’est que l’envie de raconter cette histoire ne m’a jamais lâchée. Elle m’est venue ado et quand j’étais à l’intérieur, je me disais déjà que j’en ferais un film.

Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le lien suivant :
https://www.midilibre.fr/2020/04/29/ce-qui-est-certain-cest-que-moi-je-le-vis-mal,8866830.php