Madame Le Figaro – 19/02/20 – « Médecine douce » : comment distinguer un thérapeute sérieux d’un charlatan?

Chiropracteur, naturopathe, hypnothérapeute… Même si un praticien de médecine dite «douce» porte une blouse blanche et non un médaillon à son effigie, il convient de le choisir avec prudence. Deux spécialistes nous donnent les clés pour éviter les charlatans.

La «médecine» dite alternative, parallèle ou non conventionnelle n’est pas toujours aussi douce pour le bien-être ou même le portefeuille. C’est ce que révélait le rapport de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, en décembre. Menées en 2018, leurs investigations ont montré que plus des deux tiers des 675 praticiens contrôlés – du naturopathe en passant par l’hypnothérapeute à l’acupuncteur – «présentaient au moins un manquement, majoritairement des défauts d’information, mais aussi dans certains cas des pratiques commerciales trompeuses voire présentant des risques pour les patients».

Pour lire la suite de l’article, cliquez sur le lien suivant :
https://madame.lefigaro.fr/bien-etre/medecine-douce-comment-sassurer-un-therapeute-serieux-201219-178825