Le Dauphiné – 19/12/19 – La répression des fraudes très dure avec les « médecines douces »

Pratiques trompeuses voire risquées, exercice illégal de la médecine, information du consommateur insuffisante: la répression des fraudes dresse un tableau sévère des «médecines douces», dont deux-tiers des professionnels qu’elle a contrôlés étaient en infraction.

Sur 675 praticiens inspectés en 2018, «460 étaient en infraction», avec «au moins un manquement», selon un rapport rendu public cette semaine par la répression des fraudes, qui a contrôlé des naturopathes, des aromathérapeutes, des hypnothérapeutes, des acupuncteurs, des auriculothérapeutes et des réflexologues.

Pour lire la suite de l’article, cliquez sur le lien suivant :
https://www.ledauphine.com/france-monde/2019/12/19/la-repression-des-fraudes-tres-dure-avec-les-medecines-douces