LA VOIX DU NORD – 28.02.18 – AUTOUR D’UN DÉTENU RADICALISÉ, UNE ÉQUIPE POUR L’EXTRAIRE DE SON PROCESSUS DE VIOLENCE

Après la visite de la ministre de la Justice, l’administration pénitentiaire régionale nous a conviés à rencontrer ceux qui gèrent, au jour le jour, le quartier pour détenus radicalisés. La parole est aux acteurs de la déradicalisation.

Dans nos colonnes de samedi, nous avons évoqué la manière de travailler des surveillants dans le quartier pour les personnes radicalisées (QPR) du centre pénitentiaire d’Annœullin. Pas forcément révolutionnaire, cette méthode imaginée par l’équipe de direction et le personnel à l’ouverture du QPR en janvier 2016 permet une meilleure prise en charge des détenus de ce type, regroupés dans un bâtiment coupé du reste de la détention.

Pour lire la suite de cet article, voici le lien : http://www.lavoixdunord.fr/325288/article/2018-02-27/autour-du-detenu-radicalise-une-equipe-qui-travaille-l-extraire-de-son-processus