LA CROIX AFRICA – 02.03.2018 – EN AFRIQUE DU SUD, UN PASTEUR CONDAMNÉ POUR AVOIR ASPERGÉ SES FIDÈLES D’INSECTICIDE

Fin 2016, un pasteur sud-africain avait suscité une vive polémique après avoir plusieurs fois aspergé d’insecticide ses fidèles « pour les guérir ».
Début février, il a été condamné à payer une amende.

En Afrique du Sud, le tribunal Limpopo, dans le Nord, a reconnu début février, le pasteur Lethebo Rabalago coupable de « violences » envers ses fidèles.

Ce « prophète » autoproclamé avait suscité une vive polémique fin 2016, après la publication de vidéos dans lesquelles on le voyait asperger les visages de ses fidèles d’insecticide. Estimant que cet insecticide, vendu sous la marque Doom (mort ou catastrophe en anglais), était « dangereux », la justice sud-africaine a condamné le pasteur Rabalago à quatre ans de prison ou à verser une amende de 21 000 rands (un peu moins de 1 500 €). Il a opté pour la deuxième option et paiera 9 mensualités de 3 000 rands pour solder cette somme.

Pour lire la suite de cet article, voici le lien : https://africa.la-croix.com/afrique-sud-pasteur-condamne-asperge-fideles-dinsecticide/