JOURNAL DE MONTREAL-21/09/20-PAS PLUS DE 20 COUPS DE BATON « PAR PRINCIPE »

septembre 29, 2020 ACTUALITES, JOURNAL, Presse écrite

Un pasteur de la Rive-Sud a reconnu avoir « manqué de discernement » en battant ses enfants avec son épouse et il soutient qu’il n’aurait pas donné de corrections de plus de 20 coups, « par principe ».

« J’ai aucun souvenir d’être allé plus loin que 20 [coups de bâton de bois], a affirmé le pasteur Mario Monette. Par principe, j’aurais pas dépassé 20 [coups]. »

L’homme de 66 ans et sa conjointe, Carole Van Houtte, ont coupé court aux procédures en plaidant coupables à des accusations de voies de fait armées sur leurs huit enfants, de séquestration et de menaces de mort ou de causer des lésions, prétendant qu’il s’agissait d’une méthode éducative. Les gestes ont eu lieu dans les années 80 jusqu’en 2004.

Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le lien suivant : https://www.journaldemontreal.com/2020/09/21/pas-plus-de-20-coups-de-baton-par-principe