Futura Sciences–15/07/20–Un adolescent diabétique dans un état grave après avoir suivi des conseils sur Youtube

juillet 20, 2020 ACTUALITES, JOURNAL, Presse écrite

Après avoir suivi des conseils concernant la santé et le diabète sur YouTube, un adolescent arrête son traitement à l’insuline et passe par la case réanimation. Qui est ce jeune homme ? Qui prodigue ces conseils ? Détails dans cet article.

Jonathan est interne en médecine générale dans un petit centre hospitalier du sud de la France. Dans son service, il voit défiler tous types de patients. Du simple problème social, passant par des problèmes médicaux jusqu’à la fin de vie. Le vendredi 26 juin, Jonathan finit sa pause déjeuner et revient dans l’unité de soin. Cet après-midi-là, le service est bondé. Toutes les chambres de son aile sont occupées par un patient. Sauf une. « Un patient des urgences qui nécessitera une hospitalisation finira sûrement là », pense Jonathan. Ce jour-là, le destin en a décidé autrement. « Jo, on attend une entrée de ton côté cet après-midi », prévient son chef de service. « C’est un jeune qui vient d’un autre centre hospitalier. Il a fait une crise d’acidocétose et est passé en réanimation. Il va mieux et vu qu’ils ont besoin de place, on le prend ». À l’écoute du mot acidocétose, Jonathan a les frissons. C’est qu’une crise d’acidocétose, ce n’est pas rien. Non pris en charge, c’est un aller simple pour le cimetière.

La consultation d’Alexandre

Heureusement, le jeune homme, Alexandre, est toujours en vie même si subir de telles crises, en plus d’être un danger vital, est un véritable calvaire : sensation de malaise, conscience qui décline, douleurs abdominales intenses et vomissements intempestifs. Si l’on ne fait rien, c’est le coma puis le décès. Jonathan entre dans la chambre d’Alexandre. Tout de suite, un climat détendu et apaisé s’installe. Les deux garçons sont de la même génération, et Jonathan voit en Alexandre une personne tout à fait normal pour son âge.

[…] Une question obsède alors le jeune interne : pourquoi diable a-t-il arrêté son insuline ? Alexandre lui répond que « puisqu’il ne mange pas, il n’en a plus besoin ». Jonathan rappelle à Alexandre que même s’il ne mange pas, son corps continue de fabriquer du glucose via d’autres voies métaboliques. Par conséquent, l’insuline lui est indispensable jusqu’à la fin de sa vie. Mais Alexandre s’entête : « On peut guérir du diabète. Il suffit de bien manger », assène-t-il. Il en viendra à parler de médecines douces et d’autres joyeusetés hostiles à la médecine moderne. 

[…] Au fond, Jonathan pense qu’Alexandre n’est qu’un pauvre gamin perdu, qui finira par accepter sa maladie comme tous les diabétiques au bout d’un moment. Il ne sait pas encore qu’en réalité, Alexandre a mis sa vie en danger en suivant des conseils dangereux.

[…]

L’appel à l’aide du papa 

Aussitôt sorti de la consultation, un infirmier interpelle Jonathan. Le père d’Alexandre est au téléphone. Le jeune interne est fatigué mais il prend tout de même l’appel. Ils discutent ensemble, Jonathan rassure le parent du jeune homme et lui demande son avis sur la situation.

[…] Le papa tente d’être plus précis « il regarde les vidéos d’un mec qui prépare des jus sur YouTube ». Jonathan a 28 ans. Derrière son sérieux au travail se cache un jeune homme issu de la génération console et Internet. Et il passe un temps fou sur YouTube. Trop à son goût au lieu de potasser sa thèse, nous confie-t-il. Il a tout de suite compris de qui le père d’Alexandre parlait. « Thierry Casasnovas ? », tente le jeune interne. Son père répondra alors par l’affirmative.

[…]

Qui est Thierry Casasnovas ?

Pour que Jonathan sache tout de suite de qui le père d’Alexandre parlait, c’est que ce Thierry Casasnovas (TC) doit avoir une certaine notoriété sur Internet. En effet, il compte quasiment 500.000 abonnés sur YouTube. « Dans ce domaine, c’est le « dérapeute » le plus suivi, son audience est très (trop) importante. C’est aussi une porte d’entrée vers d’autres pseudo-spécialistes de l’argile, du jeûne, des vaccins, etc. Lui est une sorte de généraliste des fausses promesses médicales. Il a quasiment abordé tous les sujets. En déconstruisant son discours, on essaye d’alerter sur toutes ces dérives. Ça n’a rien de personnel. Mais c’est lui qui prend le plus la lumière donc c’était logique », nous explique le collectif l’Extracteur, qui fait la guerre aux informations dangereuses concernant la santé sur Internet. 

Pour lire la suite de cet article, cliquez ici : https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/diabete-adolescent-diabetique-etat-grave-apres-avoir-suivi-conseils-youtube-81864/