Dici.fr–10/09/20–Hautes Alpes : Ludovic Voilmy, directeur du CH de Buech Durance dénonce les origines et méthodes de la CCDH

septembre 10, 2020 ACTUALITES, JOURNAL, Presse écrite

Comme nous vous en informions ce mercredi, la commission des citoyens pour les droits de l’homme (CCDH) reproche à l’hôpital de Laragne-Montéglin son manque de coopération concernant la consultation de ses registres de contention et d’isolement. Un document que les établissements psychiatriques sont obligés de tenir depuis la loi du 26 janvier 2016. Officiellement pour lutter contre certains abus et pratiques constatés, la CCDH a demandé la communication de ces registres à tous les hôpitaux psychiatriques en France, et celui de Laragne ne les a pas encore fait parvenir. Et pour cause, puisqu’en 2017, il n’y en avait pas encore à Laragne. L’association a donc lancé une procédure judiciaire à Marseille pour réclamer ces documents. Le directeur du centre hospitalier Buëch-Durance, Ludovic Voilmy, se dit étonné de cette procédure et dénonce une association intimement liée à la scientologie qui userait de méthodes peu appréciées dans la communauté médicale, à tel point que, selon lui, la Direction Générale de l’Offre de Soins, la DGOS, mette en garde l’établissement face aux risques liés à la transmission du fameux registre, notamment pour les professionnels de santé. Aujourd’hui, il tient à rappeler plutôt les retours positifs que l’établissement a reçu après les contrôles de la Haute Autorité de santé et la visite du Contrôleur Général des lieux de privation de liberté en 2018, ce dernier ayant salué les pratiques de l’établissement concernant l’absence de recours à la contention et, par extension, le respect des droits fondamentaux des patients :

Pour écouter l’interview de ce directeur de CH, cliquez sur le lien suivant : https://www.dici.fr/actu/2020/09/10/hautes-alpes-ludovic-voilmy-directeur-ch-buech-durance-denonce-origines-methodes-de-ccdh-1438714