Communiqué de presse Novembre 2015– Regain de prosélytisme chez les Témoins de Jéhovah, de l’indécence à l’écœurement…

novembre 20, 2015 JOURNAL

A l’occasion des événements dramatiques qui frappent notre pays, les membres du  CAFFES  et toutes les personnes qui y sont accompagnées souhaitent faire part de leur vive émotion et témoigner de leur solidarité aux familles des victimes. Ils réaffirment leur engagement à leurs côtés pour promouvoir le  bien vivre ensemble, en paix, dans le respect de soi, de l’autre et de la vie.

Dans ces conditions, ils dénoncent avec force le profit que chercherait à tirer de ces événements, selon plusieurs sources concordantes,  l’Organisation américaine des témoins de Jéhovah. Qui intensifierait son prosélytisme au porte à porte et aux sorties de métro, indiquant qu’il s’agit là de signes de la fin du monde, et que seuls les témoins de Jéhovah seraient sauvés. « Il ne faut pas avoir peur, mais se réjouir, lever la tête, la délivrance approche« , disent-ils.

Le comble de l’indécence serait ainsi atteint qui consisterait, avec beaucoup de zèle apparent,  à surfer sur les attentats en ce moment pour recruter de nouveaux adeptes affolés par ces terribles événements.

Et ce pour les entraîner dans une autre radicalité depuis longtemps dénoncée, puisque ce qui les fait se réjouir et les pousse au prosélytisme, c’est que ces événements dramatiques annonceraient la délivrance de ce monde – satanique selon eux –  dans lequel aujourd’hui nous vivons.

Voici donc que réapparaît le spectre de la « Guerre sélective (sic !) d’Armageddon » prônée par l’Organisation américaine des témoins de Jéhovah, elle-même. Celle qui, après avoir « effacé » de la surface de la terre et dans d’horribles souffrances les ennemis de « Jéhovah », laissera à ses seuls adeptes un paradis sur terre.

Face à cet objectif mortifère, qui n’est pas sans similitudes avec ceux que nous subissons,

Face à ce type de prosélytisme abusif et « trash », qui cherche à exploiter jusqu’à l’écœurement la peur publique au mépris du deuil national et du respect dû aux familles des victimes,

IL EST IMPÉRATIF D’APPELER A LA PLUS GRANDE VIGILANCE DES CITOYENS ET A L’ACTION RESOLUE DE POUVOIRS PUBLICS POUR LES PROTEGER DE TOUTES LES RADICALITES QUI LES MENACENT.

Contact : 06 45 32 60 05