Commentaire du CAFFES – « Assimiler la radicalisation islamiste à un phénomène sectaire pose problème » – Article publié dans Le Monde le 10/05/2016

mai 27, 2016 JOURNAL

Toujours la même confusion depuis des années. Tout en reconnaissant le lien entre « l’islamisme radical » et le phénomène d’emprise sectaire à travers « l’emprise mentale », cet article fait une nouvelle fois la part belle aux manipulateurs.

Comment ? En leur accordant le bénéfice de s’appuyer sur une « croyance collective plus large »  qui ne serait pas celle des mouvements sectaires (des « sectes » comme il est dit) décrits comme s’appuyant sur la théorie d’un seul gourou.

C’est méconnaître le phénomène sectaire et c’est une nouvelle fois le ramener à une question de croyance collective (dans lequel les problèmes et solutions seront enterrées) en oubliant et en exonérant les manipulateurs usant de quelque croyance que ce soit.

Pour lire l’article à l’origine de ce commentaire, voici le lien :

http://www.lemonde.fr/religions/article/2016/05/10/assimiler-la-radicalisation-islamiste-a-un-phenomene-sectaire-pose-probleme_4917030_1653130.html