Appel à la vigilance – 1er salon du bien-être à Saint Nicolas ce dimanche 20 septembre 2015

septembre 18, 2015 JOURNAL

Centre d’accueil, de prévention et de sensibilisation, le CAFFES, qui prend la suite de l’ADFI Nord – Pas de Calais – Picardie, accompagne les victimes directes et indirectes, d’emprise sectaire et des dérives qui en découlent.

A l’occasion de l’ouverture du 1er salon du bien-être, le 20 septembre prochain au centre Camille Corot à Saint-Nicolas, le CAFFES souhaitait renouveler son appel à la vigilance sur la présence dans ce genre de manifestations, d’entreprises ou d’individus faisant la promotion et la vente de techniques et produits susceptibles de faciliter la mise sous emprise aux conséquences médicales, familiales, sociales et professionnelles dramatiques.

Invités à découvrir « dans un cadre de verdure » un ensemble de  méthodes et de pratiques du bien-être malheureusement biens connues de notre centre d’accompagnement familial, c’est en toute confiance que les participants du salon échangeront sur leurs attentes individuelles avec les promoteurs des différents stands. Des promoteurs qui leur serviront des discours d’apparence bienveillants mais aux répercussions dramatiques.

Il en va ainsi notamment de la méthode Silva, censée permettre à tout un chacun d’accroître ses facultés mentales mais aussi, au fil des stages payants, de faire disparaître les maladies par la simple imposition des mains. Une proposition thérapeutique pourtant décrite par la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) comme aberrante et contraignante dans son rapport paru en 2005 (p.41) et pourtant apparentée dès 1998, par le Professeur Jean Langlois – alors Président du Conseil Départemental de l’Ordre des médecins de la ville de Paris « à de l’exercice illégal de la médecine, dangereux pour le malade qui s’y prête » (voir Thomas Lardeur,  Les sectes dans l’entreprise, Editions d’Organisation, 1999).

Dans la même veine figure malheureusement aussi le Reiki, une méthode dont les effets dévastateurs sont  régulièrement  dénoncés par la Miviludes précitée et pour laquelle nous recevons nombre de demandes d’accompagnement familial !

Alors Mesdames, Messieurs les visiteurs, prenez garde non seulement à la présence, bien réelle, sur ce salon, d’individus aux pratiques, titres et doctrines floues qui n’ont qu’un seul but en tête : asservir à une cause qui n’est pas la sienne celui ou celle qui aura cru de bonne foi à un projet et discours biaisé. Mais aussi des produits proposés, au risque de connaître la même déconvenue que ces participants d’une conférence sur l’homéopathie tous transportés à l’hôpital à la suite d’une overdose collective aux hallucinogènes*.

Contact 06 45 32 60 05

*http://www.slate.fr/story/106587/conference-homeopathie-finit-overdose-collective-hallucinogenes