AFP–11/09/20–Un pasteur évangélique français en Israël accusé de « dérives sectaires »

septembre 11, 2020 ACTUALITES, JOURNAL, Presse écrite

Extraits de l’article :

« Harcèlement moral », « menaces », 
« manipulation »… Plus d’une trentaine d’anciens étudiants et professeurs d’un institut de théologie francophone basé à Jérusalem dénoncent les « dérives sectaires » de son fondateur, un pasteur évangélique. Saisie, la justice française a ouvert une enquête.

[…]

Réunis dans un collectif, 33 plaignants -parmi lesquels des Belges, des 
Français et des Italiens- décrivent un « système communautaire en vase clos, conduisant à l’isolement en cas de contestation des règles tacites », des 
méthodes « d’auto-surveillance et de délation », avec une « ingérence dans la vie privée », sur une période allant de 2007 à 2020.

[…]

Saisie en avril par le collectif, la Mission interministérielle de 
vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) a indiqué à 
l’AFP avoir transmis le dossier au parquet de Paris. « S’ils étaient confirmés, 
les faits pourraient caractériser une forme d’emprise et d’abus de faiblesse: 
on parle d’autoritarisme, de harcèlement moral, de brimades et humiliations, de pressions, d’intimidations, de manipulation… », précise sa secrétaire générale, Anne Josso.

[…]

Des éléments qui ont conduit le parquet de Paris à ouvrir le 20 août, comme il l’a indiqué à l’AFP, une enquête du chef d’abus de faiblesse, confiée à l’Office central pour le répression des violences aux personnes (OCRVP).

[…]

   Le Caffes, lui, a récemment reçu « de nouveaux signalements au sein d’autres églises ». « Cette affaire crée une dynamique que nous n’avions pas anticipée », souligne Mme Delporte. « Les responsables de certaines églises évangéliques indépendantes avaient tendance à étouffer les affaires en invoquant la doctrine religieuse. Mais nous sentons qu’enfin, la parole se libère. »