Actu.fr – 27.09.18 – Meaux. L’Eglise de scientologie va manifester devant l’hôpital

septembre 29, 2018 ACTUALITES, JOURNAL, Presse écrite

La Commission des citoyens pour les droits de l’Homme manifestera samedi 29 septembre à l’hôpital de Meaux. Mais derrière cette CCDH se cache l’Eglise de scientologie.

Pour lire la suite, cliquez sur le lien suivant : https://actu.fr/ile-de-france/meaux_77284/meaux-leglise-scientologie-va-manifester-devant-lhopital_18770176.html

Commentaire du CAFFES

Comme chaque été ou fin d’été, l’association dite « Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme » ou « CCDH », une association privée émanant de la « Scientologie » (1), organise des rassemblements devant des établissements de soins psychiatriques, publics ou privés, dans diverses régions de France.

Ces rassemblements récurrents, qui ne sont généralement suivis que par une poignée d’individus, ont pour but, selon l’association précitée, de dénoncer les violations des droits de l’homme et le non-respect de la loi en raison du recours abusif d’internements sans consentement qui y serait constaté.

Ce qui est évidemment faux et résulte d’une interprétation éhontée des chiffres, soit qu’ils aient été publiés par les autorités responsables, soit qu’ils aient été obtenus par cette association au prix de pressions exercées sur les établissements de soins psychiatriques –et de recours systématique à la CADA (2)- pour qu’ils les lui communiquent.

Ce au mépris des règles de confidentialité et de respect de la vie des personnes hospitalisées.

Des personnes hospitalisées ? Oui car le corps médical ne parle plus, en France, d’internement mais d’hospitalisation. Les hospitalisations sans consentement, en nombre limité, servent essentiellement à protéger les personnes souffrant d’une maladie mentale et qui l’ignorent.

Où donc sont donc « les pratiques inhumaines et dégradantes… » dénoncées par la CCDH à Meaux et ailleurs, non pas sur ces personnes –ce qui est pour le moins curieux ! -, mais par – comme l’indique la CCDH –  « la psychiatrie »

Ah ! La psychiatrie ! Voilà l’adversaire clairement visé dont il s’agit de perturber par tous moyens (Enquêtes, pétitions, rassemblements…)  les traitements conventionnels qu’elle met en œuvre.

Rien de nouveau sous le soleil, nous l’écrivions déjà en 2011 « Il ne s’agit là que d’un nouvel épisode de la quasi « guérilla » engagée de longue date par la Scientologie contre les psychiatres et la psychiatrie en général. Car apparemment ils lui font de l’ombre et gênent ses transcendantes et commerciales activités. »

Il convient donc de demeurer vigilant sur cette méthode de lobbying qui a déjà piégé nombre de journalistes, de maires et de parlementaires comme le rappellent chaque année  la MIVILUDES et les associations d’aide aux familles et aux personnes victimes de dérives sectaires.

L’équipe du CAFFES

(1) Scientologie : mouvement à caractère sectaire épinglé dans de nombreux rapports parlementaires et de la MIVIVUDES  qui s’appuie sur divers leviers et mécanismes psychologiques pour attirer à lui de nouveaux adeptes et les embrigader. D’où son opposition à la psychiatrie qui est un obstacle à son expansion prosélyte et commerciale.

Encore appelée « église » dans divers pays, ce qui, indépendamment des croyances et pratiques qui s’y rattachent, est un statut recherché et que le mouvement s’applique à rechercher puisqu’il donne accès à d’intéressantes exonérations fiscales.

(2)CADA : La Commission d’accès aux documents administratifs est une autorité administrative indépendante, près le Premier ministre