PARIS MATCH – 15.05.2018 – COMMENT LA SECTE NXIVM RECRUTAIT SES ESCLAVES SEXUELLES

Comment passe-t’on d’un job créatif à New-York à une secte où les femmes sont forcées de devenir esclaves sexuelles et marquées des initiales de leur gourou au fer rouge ? Rachel Goldberg a failli être recrutée par la secte NXIVM et son témoignagemontre à quel point il est facile de basculer. 

D’elle, Rachel Goldberg dit qu’elle est quelqu’un de plutôt sceptique, mais également prête à tout essayer au moins une fois. Une ouverture d’esprit qui lui a valu bien malgré elle de tomber dans les griffes d’un culte… sans le réaliser sur le moment. « J’ai été recrutée par un ami. Au début, j’ai pensé que toutes les personnes qu’il m’a présenté étaient plutôt intéressantes, et très intelligentes. Ce n’est que quand le scandale a éclaté et que j’ai lu tous ces articles que je me suis dit qu’en fait, ils étaient clairement bizarres ». Rencontré lors d’un séminaire professionnel dédié à l’amélioration personnelle, l’ami en question, Michael, ainsi que d’autres invités au séminaire, dont Rachel, ont décidé de continuer à se voir après la formation, allant jusqu’à former un book club ensemble. Une excuse pour discuter à bâtons rompus entre amis, jusqu’à ce que, deux ans plus tard, Rachel se retrouve invitée à un nouveau séminaire « d’amélioration personnelle » par Michael.

Pour voir la suite de cet article, voici le lien : https://parismatch.be/actualites/societe/143028/comment-la-secte-nxivm-recrutait-ses-esclaves-sexuelles