NOTRE FILM D’ANIMATION

Conscient de la diversité des nouveaux supports de communication de la jeunesse et face aux enjeux actuels, le CAFFES a entrepris en 2015 de créer une animation de 11 minutes, revenant sur le parcours d’un des personnages de notre bande dessinée.

Si la BD racontait l’histoire de Thomas qui -séduit par une technique d’apprentissage- se retrouve sous l’emprise d’un mouvement à caractère sectaire à l’origine de cette technique utilisée comme masque d’approche, notre film d’animation à vocation préventive aborde cette fois-ci l’histoire de Manon, adolescente toujours prête à s’amuser, cultivant une passion pour la mode et le 7ème art entre autres.

Aimant être remarquée et cherchant inlassablement le prince charmant, Manon sera séduite par une proposition de travail humanitaire, d’apparence banale et louable mais qui la conduira à rompre avec sa famille, ses amis et son comportement d’origine pour l’emmener  loin de ses parents.

Une fiction présentant la mise en place du processus d’emprise sectaire en général et dans laquelle se retrouveront les familles qui sont malheureusement confrontées au départ d’un enfant vers les pays en guerre.

Une emprise que l’on ne voit pas arriver et qui peut toucher tout un chacun.

Un outil produit par le CAFFES, réalisé par un graphiste professionnel, Jérôme CARON, et dont le scénario et les dialogues sont le fruit du travail d’un comité de pilotage composé de bénévoles et salariés du CAFFES.

Pour une prévention de tous les instants, passant par la participation d’élèves et professeurs d’un Lycée professionnel du Pas de Calais, prêtant leur voix aux personnages.

Comment utiliser notre film d’animation ?

Ce film d’animation peut être utilisé comme support à un débat sur les mécanismes de l’emprise sectaire et notamment sur les faits d’actualité.

Il reprend le découpage de notre BD correspondant aux phases d’emprise sectaire, laissant toutefois le soin au spectateur lui-même de retrouver – BD à l’appui si besoin – ces différentes étapes.