L’obs Le plus – 12 / 07 / 15 – Dieudonné, nouveau « guide honoraire » de Raël : c’est logique. Ils ont beaucoup en commun

LE PLUS. Pour Raël et ses adeptes, Dieudonné est officiellement devenu « guide honoraire de l’humanité ». Pourquoi le gourou donne-t-il ce titre à l’humoriste controversé ? Ce rapprochement s’explique-t-il ? Eclairage avec François-Xavier Bauduin, sociologue spécialiste du mouvement raëlien.

Pour lire la totalité de l’article, cliquer sur le lien suivant : http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1395997-dieudonne-nouveau-guide-honoraire-de-rael-c-est-logique-ils-ont-beaucoup-en-commun.html

Commentaire du CAFFES :

Bien que nous puissions partager l’analyse de François-Xavier Bauduin sur l’instrumentalisation des médias par ce mouvement, nous ne pouvons que nous interroger sur l’authenticité de la relation de franchise et de respect réciproque ressenti par ce sociologue lors de son expérience d’immersion le poussant au scepticisme sur la réalité des témoignages des victimes.

Une expérience qui n’est pas sans rappeler celle vécue dans les années 78 par le député Léo Ryan, accompagné de reporter de NBC et du Times, lesquels avaient étaient invités par le tristement célèbre révérend Jim Jones, à passer quelques jours en leur compagnie afin de les convaincre de la respectabilité de leur organisation.

Une respectabilité dont il semblait avoir été convaincu jusqu’à ce que plusieurs familles ne lui apporte en secret leur témoignage sur la réalité de leurs conditions de vie, amenant l’une des victimes à écrire avant cette tragédie :

 » Quand vous rencontrez les gens les plus amicaux que vous ayez jamais connus, qui vous amènent dans le groupe le plus chaleureux que vous ayez jamais rencontré, et que vous trouvez que le leader est la personne la plus inspirée que vous ayez jamais rencontrée; et qu’alors vous apprenez que l’objectif du groupe est quelque chose que vous n’aviez jamais espéré voir réalisé, et que tout cela semble trop beau pour être vrai, c’est probablement trop beau pour être vrai. »

Aussi le CAFFES ne peut qu’appeler à la vigilance face aux discours lissés de certains leader sectaires lors de leurs rencontres médiatiques et invite ceux qui voudraient découvrir les dessous de ce mouvement à la lecture de l’ouvrage de Brigitte McCann, journaliste pour « Le Journal de Montréal » : Raël – Journal D’une infiltrée , aux éditions Stanké.